L'alphabet du Voyageur Solidaire

A comme « Assurance et Assistance » : il appartient à chaque voyageur de souscrire auprès de son assureur, un contrat couvrant l'assistance et le rapatriement en cas de problème

 

B comme « Boire » : une boisson au cours des repas et des bouteilles d'eau au cours de la journée sont comprises dans le prix du voyage. Prévoyez une gourde dans vos bagages afin d'éviter le gaspillage et de boire chaud.

 

C comme « cadeaux » : vos cadeaux ne doivent jamais être distribués sur votre seule initiative personnelle. Une distribution mal gérée dans un village peut susciter convoitise, jalousie et semer la discorde. Le mieux est de remettre collectivement les dons du groupe au chef du village, aux professeurs de l’école, aux responsables de l’association accueillante. Evitez les bonbons pour les enfants, préférez des jeux, des imagiers. Veillez au contenu de vos présents ; ex : un livre d’histoire sur nos « ancêtres les gaulois » ou encore avec des illustrations qui peuvent être choquantes. (violence, sexualité, …).

 

D comme « Dolo » : boisson locale, traitre pour les intestins des « blancs » !!! à éviter.

 

E comme « Energie » : pensez à recharger régulièrement appareils photos, portables, etc, dans les lieux où il y a l'électricité.

 

F comme « FrÊt » : selon les compagnies aériennes, nous avons souvent droit, par personne, à 2 x 23kg en soute  + en cabine 1 bagage standard + 1 accessoire (sac à main, ordinateur portable, appareil photo.) pour un poids total maximal (bagage standard + accessoire) de 12 kg. Il vous sera demandé par l'association, si possible bien sûr, de bien vouloir remplir un des deux sacs de 23kg avec du matériel que vous aurez pu récupérer et dont la liste vous sera fournie dès votre inscription.

 

comme « Groupe » : Vous partez en groupe, vous allez donc à la rencontre d’un peuple évidemment mais la rencontre se fait aussi dans votre groupe de voyageurs dont les expériences, les motivations, les approches du voyage peuvent être différentes. A chaque moment, sachez discuter collectivement des éléments qui peuvent susciter débats et interrogations et ils sont souvent nombreux au cours d’un séjour. Sachez également vous ménager pendant l’ensemble du séjour, la fatigue ne facilite guère l’échange et la tolérance.

 

H comme « Hébergement » : Le groupe va être hébergé dans différents endroits avec des formules différentes ; maisons associatives, tentes, cases,  Il est indispensable de vous munir d’un sac de couchage en pensant qu’en Afrique il fait chaud, mais que certaines nuits peuvent du coup sembler bien fraiches ! N’oubliez pas non plus un anti-moustique, répulsif « spécial tropiques », bien utile dès la tombée de la nuit ainsi qu'une moustiquaire.

 

I comme « Imodium » : remède connu de tous les voyageurs à l’estomac et aux intestins sensibles. Cela vous aidera à coup sûr à mieux accepter les changements alimentaires et les petits désagréments du voyage (imodium, imocel, ercefuryl, etc. mais pas de Smecta qui diminue l’efficacité de l’antipaludéen).

 

J comme « Journées » : Elles commencent souvent tôt le matin. Sachez vous reposer en début d’après midi. La sieste à l’ombre des manguiers est une institution incontournable au Burkina afin de mieux profiter du reste de vos journées.

 

K comme « Kilomètres » : vous allez en parcourir un certain nombre en minibus mais ici, on parlera surtout en temps de transport, la vitesse sur les pistes de brousse n’excédant souvent pas les 50km/h. Pour les personnes souffrant du mal des transports, il peut être utile de prévoir un traitement homéopathique qui en limite les inconvénients. Pour les voyageurs aux dos sensibles, n’hésitez pas à emporter une ceinture de maintien.

 

L comme « Liens » : des liens d’amitié peuvent se créer très vite, ne faite des promesses d’envoie de courrier, de photos ou autres que si vous êtes absolument certain de pouvoir tenir vos engagements à votre retour en France.

 

M comme « Mal de dent » : rien de pire pendant son voyage que d’avoir une rage de dents. Pensez simplement qu’une simple visite chez le dentiste avant le départ, peut vous éviter bien des désagréments. Les dentistes au Burkina Faso ne courent pas la brousse …

 

N comme « Nudité » : Dans l’ensemble de l’Afrique, la pudeur est de mise. Profitons de l’occasion pour signaler que nos comportements « naturels » en Europe peuvent être mal compris sur d’autres continents. Veillez à respecter les us et coutumes des endroits visités, à faire preuve d’humilité en toutes circonstances, à accepter le rythme de vie des populations rencontrées : ce sont les conditions nécessaires pour un bon échange.

 

P comme « Pollution » : vous serez surement surpris par le nombre de sacs plastiques et autres déchets non dégradables jetés dans la nature : n’en rajoutez pas ! prévoyez un sachet où vous pourrez mettre les ordures qui ne se brulent pas (piles usagées, tubes de dentifrice vides, etc. … ) et que vous ramènerez en France. Montrons l’exemple et expliquons les choses !

 

Q comme « Que rapporter ? » : Vous êtes responsable des objets et produits que vous ramenez dans vos bagages. Renseignez vous sur les quotas de certains produits (alcools, cigarettes, ..) sur les conventions internationales (commerce de l’ivoire, des contrefaçons) et sur d’éventuelles restrictions du pays visité. L'association décline toute responsabilité en cas de litige avec la douane française.

 

R comme « Remèdes » : n’oubliez pas votre pharmacie personnelle, vos traitements et les médicaments les plus courants que votre médecin traitant vous aura prescrit avant votre départ « au cas où ». Un traitement antipaludéen est obligatoire. Vos médicaments doivent voyager avec vous en cabine et non pas dans les bagages en soute.

 

S comme « Santé » : vérifiez auprès d’un centre de vaccination que vous êtes à jour de vos vaccins ; celui contre la fièvre jaune est obligatoire; ceux contre l’hépatite A et B fortement conseillés. Le carnet de vaccination est obligatoire pour l’entrée sur le territoire Burkinabé.

C’est aussi le moment de vérifier avec votre médecin, que vous partez en bonne santé avec tous les moyens pour y rester le temps de votre séjour. Faites-vous prescrire les médicaments appropriés à un voyage en Afrique, en brousse.

 

T comme « Timing » : Le respect des horaires est primordial dans le groupe même si en Afrique, les horaires sont souvent choses très approximatives.

 

U comme « Uniforme » : adaptez vos vêtements au climat. Préférez des vêtements en coton et qui ne craignent rien. Oubliez le blanc à cause de la poussière rouge de latérite. N’oubliez pas une « petite laine » pour le soir et que vous apprécierez également à votre retour en France. Les nuits peuvent être très fraiches. N’oubliez pas une paire de tongs (toujours utile pour la douche), serviette, papier toilette, crème solaire, etc. Vous trouverez une liste « type » dans les pages suivantes.

V comme « Valise et Vaccins» : Pour votre Valise, mettez à l’intérieur un le double de votre adresse (en cas d’arrachage de l’étiquette) et une photocopie de votre passeport (en cas de perte de ce dernier). Pas d’objets de valeur en soute, gardez avec vous appareils photos et médicaments. Respectez scrupuleusement la limite en poids de vos bagages qui vous sera précisée lors de la réservation de votre billet d'avion. En cabine : pas de liquide, de gels, d’objets coupants ou tranchants, de coupe-ongles. Enfin, ne vous chargez pas inutilement, la lessive pourra être faite presque tous les jours. Pour les Vaccins, celui de la fièvre jaune est obligatoire; votre carnet de vaccination sera demandé à votre arrivée dans le pays avec votre passeport. Pour les autres vaccins, demandez à votre médecin.

W comme « Watt » : profitons de l’occasion pour signaler que nous consommons trop en Europe et que les problématiques énergétiques et les ressources naturelles exigent de nouveaux comportements. Certains de ces comportements peuvent heurter avec raison. Soyons donc attentifs à ne pas gaspiller et limitons notre consommation d’électricité, d’eau, de détergents, etc.

Y comme « Yeux » : pensez aux lunettes de soleil et pour les personnes fragiles des yeux à un collyre : il y a beaucoup de poussière, surtout pendant les transports sur les pistes, ce qui peut provoquer des irritations désagréables.

Z comme « zzzzzz » : pour la nuit, emportez sac de couchage, lampe frontale, polaire pour les frileux, un petit oreiller, des boules Quiès en cas de gros ronfleurs dans le groupe et pour les voyageurs au sommeil sensible.​